Ramsay Santé
Clinique Marcel Sembat

Un SOS contre le SAOS à la clinique Marcel Sembat !

Article le

Le syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS) chez l’enfant est un trouble respiratoire fréquent qui représente un réel problème de santé publique avec un enjeu sanitaire et économique de par les complications médicales sévères qu’il peut entraîner. Pour lutter contre le SAOS, la Clinique Marcel Sembat a créé au sein de l’Institut de l’Enfant un Pôle de prise en charge pluridisciplinaire des ronflements et des apnées obstructives du sommeil de l'enfant. Un pôle permettra de soigner cette pathologie avec efficacité.

Un SOS contre le SAOS à la clinique Marcel Sembat !

Ramsay Santé: Comment peut-on identifier un cas de syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS)?

Institut de l’Enfant: Le SAOS est accompagné généralement de signes et symptômes tels qu’un ronflement, un sommeil agité, une respiration à prédominance buccale, des arrêts respiratoires, une hyper-extension cervicale pendant le sommeil, la survenue de cauchemars et d’énurésie secondaire. D’autres signes nocturnes associés comme l’hypersudation, et le bruxisme peuvent être observés. Des signes et symptômes diurnes comme des céphalées matinales, un besoin de sommeil excessif, un endormissement, une perte d’attention, et paradoxalement une hyperactivité sont rapportés.

Ramsay Santé : Quels sont les risques rencontrés par un enfant victime de SAOS?

IE: En l’absence de traitement, le SAOS chez l’enfant comme chez l’adulte peut avoir des conséquences graves pour la santé en entraînant des troubles métaboliques (obésité, perte de sensibilité à l’insuline, dyslipidémie, syndrome métabolique) et cardiaques (hypertension artérielle, anomalies ventriculaires, pression artérielle pulmonaire augmentée) sévères. On peut également observer un effet négatif sur la croissance, sur le comportement et la cognition. Des troubles de l’attention et de l’apprentissage avec un retard de langage ont été mis en évidence chez les enfants présentant un SAOS.

Ramsay Santé : Les prises en charge sont-elles efficaces à ce jour?

IE: Le dépistage des apnées obstructives du sommeil chez l’enfant est hélas encore insuffisant et souvent trop tardif, ce qui met l’enfant non seulement dans une situation de risque vis à vis des complications médicales décrites, mais également augmente la prévalence future d’adultes présentant un SAOS. Un bon nombre de spécialistes en ORL et en orthodontie ne sont pas forcément organisés et équipés pour une prise en charge du jeune enfant. Ils ont parfois tendance à minimiser inconsciemment l’incidence du SAOS en retardant sa prise en charge, sans savoir vers quelles structures orienter l’enfant. Certains praticiens spécialistes agissent de façon isolée, alors que la prise en charge du SAOS doit être pluridisciplinaire avec une coordination rigoureuse et étroite entre toutes les spécialités impliquées. Actuellement, les unités hospitalières pédiatriques ont souvent des délais de prise en charge trop importants pour répondre à la demande, tant au niveau des examens pour confirmer le diagnostic d’un SAOS, que de la prise en charge thérapeutique.

Ramsay Santé : Est-ce dans cette optique que le Pôle de prise en charge a été créé ?

IE: En effet, le Pôle de prise en charge pluridisciplinaire du ronflement et des apnées obstructives du sommeil de l’enfant :

  • Réunit des spécialistes expérimentés dans le diagnostic et le traitement du SAOS chez l’enfant (ORL, orthodontistes, pneumo-allergologues, endocrinologue spécialiste du traitement de l’obésité et des troubles métaboliques, et kinésithérapeutes qui travaillent déjà ensemble en équipe au sein de leur activité libérale (Boulogne) et hospitalo-universitaire (Hôpital Necker Enfants malades, Hôpital Bicêtre, Hôpital Armand Trousseau et Hôpital Robert Debré) ;
  • Communique auprès des soignants (médecins généralistes, pédiatres, dentistes, pédodontistes, orthodontistes) et des familles de l’intérêt de dépister et de traiter précocement le SAOS de l’enfant, en clarifiant l’organisation de la prise en charge de l’enfant ;
  • Prend en charge de manière efficace le diagnostic et le traitement du ronflement et des apnées obstructives du sommeil de l’enfant de façon pluridisciplinaire avec des délais raisonnables liés à l’avantage d’une structure privée ultra-spécialisée ;   
  • Facilite l’orientation des patients présentant des pathologies lourdes associant un SAOS ou une suspicion de SAOS vers les unités hospitalières pédiatriques spécialisées (Hôpital Necker, Hôpital Trousseau et Hôpital Robert Debré) dont les praticiens de l’équipe font partie.

Ramsay Santé : En pratique, que cela signifie-t-il?

IE: Cela signifie que le pôle de prise en charge pluridisciplinaire du ronflement et des apnées obstructives du sommeil de l’enfant réunit une équipe constituée de 2 ORL, 2 orthodontistes, 4 pneumo-pédiatres allergologues, 1 endocrinologue pédiatre et 2 kinésithérapeutes. Les cas complexes nécessitant une prise en charge hospitalière seront adressés par les spécialistes de l’équipe en fonction de la pathologie du patient vers le centre de référence compétent. Cette structure, qui bénéficiera de son implantation au sein de l’Institut de l’Enfant, sera identifiée comme une structure de référence pour la prise en charge du SAOS de l’enfant par les correspondants et familles.

Pour plus d’informations :

Clinique Marcel Sembat:

105 Avenue Victor Hugo, 92100 Boulogne-Billancourt

Tél: 01 47 11 99 15

clinique-marcel-sembat-ccbb-boulogne-billancourt.ramsaygds.fr

Article précédent

Développement durable à l’hôpital, un contrat à durée indéterminée à Marcel Sembat

Un Comité de Développement Durable à vu le jour en janvier 2019 à la Clinique Marcel Sembat. Depuis, deux actions ont vite lancé les festivités: le recyclage...

Article suivant

Octobre Rose: on se mobilise à Marcel Sembat!

Octobre Rose : la clinique se mobilise ...