Ramsay Santé
Clinique Marcel Sembat

Sophrologie au travail : la solution anti-stress à Marcel Sembat!

Article le

Fin novembre, la Clinique Marcel Sembat a continué de poursuivre une animation d’un genre nouveau dans certaines entreprises : un atelier d’initiation à la sophrologie destiné aux professionnels de l’établissement. Animé par Christine Harold, infirmière puéricultrice et sophrologue, ce moment d’échange et de détente a été l’occasion de découvrir cette discipline dédiée à l’harmonie du corps et de l’esprit.

Sophrologie au travail : la solution anti-stress à Marcel Sembat!

Éliminer le stress, le mal de dos, de tête, les problèmes de sommeil et de digestion… La sophrologie apporte des solutions aux nombreux maux qui parasitent le quotidien. Des techniques respiratoires de détente et de relaxation, qui, grâce à une pratique régulière, peuvent permettre d’apaiser le quotidien et de retrouver de l’énergie.

Pour le personnel hospitalier, souvent soumis à de longs horaires et à des rythmes effrénés, ces techniques peuvent contribuer à améliorer leur confort de travail et pourquoi pas, être également utilisées auprès des patients, notamment en ce qui concerne la prise en charge et la gestion de la douleur. La sophrologie permet en effet de diminuer l’anxiété, d’améliorer le confort physique et mental et d’accompagner les changements dus à la maladie et aux traitements.

Une approche psychocorporelle : agir sur le corps et le psychisme

« La sophrologie aide, d’une certaine manière, à prendre de la hauteur vis-à-vis de ses émotions, explique Christine Harold. En libérant les muscles de toute tension, on reconnecte avec ses ressources intérieures. On parle actuellement beaucoup d’écologie en faisant référence à l’environnement. Mais il faut aussi prendre en compte l’écologie du corps, qui consiste à poser un regard sensible et veiller à l’équilibre de son corps ».

Autre activité proposée durant cet atelier, la réalisation d’un dessin centré, autrement appelé mandala. « C’est un outil dit « de recentrage ». Grâce à sa forme délimitée, à son centre marqué, au procédé de mise en couleur, il aide à retrouver une certaine harmonie et à s’extraire des problématiques du quotidienAu bout du compte, cet exercice permet de redevenir acteur de sa vie ».

En effet, ce procédé d’art thérapie est reconnu pour ses multiples vertus : en faisant travailler différentes parties du cerveau, tout en faisant appel à l’expérimentation et au jeu, le mandala restructure l’inconscient. « C’est une activité qui sollicite l’imaginaire et qui permet de retrouver du sens », résume Christine Harold.

« Détente », « joie », « sentiment de satisfaction », « sensation de repos » sont parmi les retours que les participants ont fait à Christine Harold sur son atelier d’initiation à la sophrologie, qui aura contribué à fédérer les énergies positives. Des commentaires positifs, un moment propice aux échanges et au partage… de quoi espérer la répétition de ce genre d’évènement au sein de la Clinique.

Article précédent

Ludosportif : une parenthèse ludique pour les enfants hospitalisés

L’année 2020 va débuter… énergiquement, pour les enfants soignés à l’Institut de l’Enfant de la Clinique Marcel Sembat. Une période qui marquera en effet le...

Article suivant

Information coronavirus Covid-19

Informations sur l'épidémie de coronavirus Covid-19.